Aller au contenu principal

Communiqué de presse

Océole – le partenariat mené par Equinor, préqualifié pour l’appel d’offres du projet de parcs éoliens flottants en Méditerranée

Océole annonce aujourd’hui sa préqualification pour l’appel d’offres du projet de parcs éoliens flottants en mer Méditerranée (AO6). La candidature est portée par Equinor dans le cadre du partenariat formé avec Q ENERGY France et supporté par Green Giraffe. En parallèle, Océole participe déjà au dialogue concurrentiel pour le projet éolien flottant en Bretagne Sud (AO5) lancé au mois de septembre dernier.

L'annonce a été faite ce 2 août : Océole - le partenariat mené par Equinor, premier développeur mondial de parcs éoliens flottants - est préqualifié pour l'appel d'offres du projet de parcs éoliens flottants en mer Méditerranée (AO6).

Ce projet porte sur le développement et la construction de 2 parcs éoliens flottants d’une capacité d’environ 250 Mégawatts chacun, et fait partie des premiers de ce type à l’échelle mondiale. Ces deux parcs produiraient un total cumulé d’environ 2,2 TWh d’électricité, l’équivalent de la consommation annuelle de 950 000 habitants, plus que la population des villes de Toulouse, Montpellier et Nîmes réunies (source). La désignation du lauréat est attendue en 2023 et la mise en service des parcs envisagée à l’horizon 2030.

Cette préqualification des candidats permet le lancement de la phase de dialogue concurrentiel organisée par le ministre en charge de l’énergie qui permettra notamment d’adapter le cahier des charges définitif aux particularités des projets. Au cours des prochains mois, Océole échangera donc avec les services de l’État dans le but d’améliorer son offre pour développer un véritable projet de territoire adapté aux enjeux locaux.

« Le premier axe de notre stratégie de développement d'un projet est d’évaluer la capacité du tissu industriel du territoire, avec l’objectif de localiser au plus proche du parc éolien tout ou partie de la fabrication et du montage des éoliennes, des flotteurs, et de tous les autres éléments. Le deuxième axe sur lequel nous travaillons aujourd’hui est la structuration de la formation : former des soudeurs offshore nécessite par exemple une dizaine d'années, il faut donc commencer dès maintenant ! » souligne Ken Ilacqua, Responsable Offshore chez Q ENERGY France.

Océole souhaite également faire appel à des partenaires locaux pour développer les savoir-faire de pointe. En Bretagne, le partenariat a choisi d’initier un appel à manifestation d’intérêt afin d’identifier des solutions innovantes pour améliorer la sécurité maritime au sein des parcs éoliens flottants ainsi que pour les coactivités et usages. Une démarche qui pourrait être reproduite dans le cadre du projet méditerranéen dans les mois à venir.

« Les équipes de notre partenaire Q ENERGY France étant déjà implantées en Bretagne et Pays de la Loire, Equinor a choisi de s'installer en région Occitanie afin d'être au plus proche des projets méditerranéens. Le succès de nos projets a toujours été étroitement lié à leur ancrage local et à notre engagement auprès des territoires. Nous restons fidèles à notre ambition d’accompagner le lancement d’une filière française de l’éolien flottant en partageant notre savoir-faire et notre expérience de leader mondial dans ce domaine » ajoute Alexis Darquin, Directeur Equinor France.

Pour plus d'informations

Contact presse

L’AgenceRP

qenergy@lagencerp.com

Raya Rizk  |  Camille Techer

07 85 15 22 40  |  07 62 15 76 99

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et pour collecter des statistiques afin d'analyser la façon dont le site web est utilisé. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation. Pour connaître les instructions pour désactiver les cookies, consultez notre Politique d’utilisation des Cookies.

Back to top