Aller au contenu principal

Le contexte énergétique français

La France dispose d'un mix électrique bas carbone grâce à son important parc nucléaire, mais de nombreux réacteurs arrivent en fin de vie. Le pays a entamé une transition énergétique ambitieuse encadrée par la Loi Énergie-Climat de 2019, avec notamment la mise en place la Stratégie Nationale Bas-Carbone qui définit une trajectoire de réduction des émissions de gaz à effet de serre jusqu’à 2050 et fixe des objectifs à court-moyen terme : les budgets carbone.

La France prévoit de réduire la part d'énergie nucléaire dans le mix énergétique du pays de 75% aujourd'hui à 50% d'ici 2035, ce qui nécessitera des investissements ambitieux dans les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique.

L'éolien en mer, ou « offshore », est une technologie essentielle pour mener à bien cette stratégie. L'objectif du gouvernement français est d'atteindre 5GW d'énergie éolienne offshore installée - posée et flottante - d'ici 2028.

Avec ses 11 millions de kilomètres carrés d'eaux territoriales et ses 20 000 kilomètres de côtes, la France bénéficie du deuxième plus grand potentiel éolien offshore d'Europe après le Royaume-Uni.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et pour collecter des statistiques afin d'analyser la façon dont le site web est utilisé. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation. Pour connaître les instructions pour désactiver les cookies, consultez notre Politique d’utilisation des Cookies.

Back to top